Le Petit Saint Jean joue la carte séduction

October 9, 2018

 

« Evènement » du second semestre, la soirée Amiens Métropole a tenue toutes ses promesses. Une opération séduction qui devrait être payée de retour en ce lieu festif qui a fait le pari de la convivialité et de la proximité

 

S’il fallait jouer … des coudes samedi soir sur l’hippodrome du Petit Saint-Jean, le président Philippe Levasseur ne dissimulait pas sa satisfaction à s’en frotter les mains. « Il est toujours agréable que le public réponde favorablement à nos manifestations. La soirée Amiens Métropole s’affirme comme l’un des rendez-vous les plus prisé de notre saison. En étroite collaboration avec les représentants de cette communauté d’agglomération, il a d’ailleurs été décidé, voici plusieurs années déjà, que l’accès à notre hippodrome serait libre pour l’occasion » s’en félicitait (encore) l’homme fort local.

En sa qualité de vice-président d’Amiens Métropole, Guillaume Duflot savourait aussi cet « agréable bain de foule au cœur même de cet environnement qui se révèle être l’un des poumons de notre ville. Où l’ambiance y est toujours chaleureuse » Des propos qui, d’ailleurs, allaient droit au… cœur de Philippe Levasseur. Lequel auparavant avait reçu des compliments aussi élogieux de la part d’Alain Gest. « Des mots, des encourageants que nous accueillons telle une récompense. Je précise « nous » car le mérite en revient aussi à toutes ses personnes de l’ombre qui agissent, oeuvrent sans jamais compter, à la réussite de nos manifestations » ajoutait encore celui qui veille à la destinée de la Société des Courses.

 

« Prochain rendez-vous le 19 octobre »

Une belle euphorie qui offrait aussi l’opportunité de « faire découvrir un environnement parfois méconnu. Où l’on peut aisément passer un sympathique moment en famille notamment » soulignait-il encore. Ecrin de verdure où les trotteurs assureront à nouveau le spectacle le 19 octobre. « D’autres dates sont inscrites au programme. L’hippodrome se veut pluri-disciplinaire. Cela signifie que les galopeurs s’attribueront le premier rôle les 3 et 10 novembre ainsi que le 8 décembre »

Dans une atmosphère conviviale (à souhait), détendue voire « bon enfant », la Société des Courses venait donc de réussir… son pari. « Une telle soirée s’apparente à une opération séduction. Ouvrir nos portes c’est veiller à conquérir un public peut-être jamais ne les aurait poussées » confiait, pour sa part, Carole Savreux. Directrice de l’hippodrome et dont la communication apparaît comme le maître mot.

L’euphorie… communicative ne passait sous silence cependant la récente disparition de Charles Aznavour. « Nous avons souhaité lui rendre hommage, humblement et à notre façon » murmurait alors Philippe Levasseur. Laissant le soin aux musiciens de feuilleter le répertoire de l’artiste, de donner écho à cette volonté. Il ne résistait cependant pas à l’envie de chantonner l’un des ces titres majeurs, « Viens voir les comédiens, les musiciens, les magiciens qui arrivent… » Comme s’il souhaitait que cette belle nocturne ne demeure pas sans lendemain.

 

  • A l’agenda

19 octobre : Réunion (Trot) à enjeux nationaux – Débuts des opérations : 16 h 40

27 octobre : Réunion (Trot) PMH pour trotteurs – Début des opérations : 19 h 15

3 novembre : Réunion (Galop) – Début des opérations : 16 h 40

 

Indiscrétion…

Au hasard d’une conversation, Carole Savreux veillait à lever un coin du voile. « La 3e édition du Choc des Licornes se déroulera ici-même le 30 juin » Une (bonne) nouvelle pour ces passionnés d’efforts parfois extrême qui trépignaient d’impatience à l’idée de savoir si cette manifestation allait être reconduite.

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Présentation de la saison 2018

March 16, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts

November 13, 2018

Please reload

Archive