La Fête des Hippodromes, une affaire de complicité.

May 25, 2016

Le « Petit Saint Jean » s’est récemment offert une soirée pas vraiment comme les autres. Une … sacrée en quelque sorte ! « Cette manifestation traduit notre volonté à dynamiser les lieux. Pour autant, cette Fête des Hippodromes figure depuis quelques saisons déjà au planning de nos festivités » résumait Philippe Levasseur. Président d’une société des courses qui, l’après-midi durant, était partie à la rencontre des amiénois. Investissant une place René Goblet où elle proposait animations diverses et baptême gratuit à poney. Un pari audacieux, décliné avec la complicité du PMU, qui se révélait cependant gagnant.

Ainsi, certains novices sensibilisés quelques heures plus tôt poussaient la porte de l’hippodrome. Découvraient l’environnement, tombaient sous le charme de ces épreuves hippiques puis se prenaient au jeu d’un quiz aux allures d’improvisations.

« L’ambiance est différente de l’accoutumé » osait (presque) s’en justifier Carole Savreux, directrice d’un lieu où les éclats de rire commençaient à illuminer les dernières lueurs du jour. Notes de gaieté en un hippodrome qui dévoilait aussi son désir de s’inspirer de l’humour anglo-saxon. Une légèreté que les six drivers d’Outre-Manche ne s’autorisaient à privilégier qu’à l’issue d’une épreuve leur ayant été spécialement réservée… Coup d’essai au parfum de coup d’éclat pour une initiative « qui risque d’ailleurs d’être reconduite » confiait à demi mots Philippe Levasseur. Tandis que d’autres usaient (toujours) des bons pour tenter de se distinguer lors de « questions / réponses » à l’accent populaire.

Exercice de style où deux jeunes hôtesses, Nina Lefèbvre et Solène Feger étaient aussi à pied d’œuvre pour distribuer des bulletins de participation à une tombola richement dotée. Charmantes demoiselles qui saisissaient d’ailleurs l’opportunité pour vanter les mérites de leurs … chaussures. « Créations amiénoises, fruit de l’imagination de Benjamin Clery et Maxime David, ces baskets singulièrement appelées Bardans (1) sont à velcro interchangeable » lançaient de concerts les deux ambassadrices.

Sur la piste, les jeunes représentants du Trot Top Tour poursuivaient leurs premiers pas dans le monde de la compétition, au sulky de leurs poneys. Professionnel au palmarès prestigieux, Alain Laurent ne résistait à l’envie de saluer la farouche détermination de ces passionnés. « Cela me rappelle mon enfance. Eh oui, comme vous j’ai fais mes classes de cette façon » leur adressait-il sitôt sa victoire, au sulky de Aria de Joudes, lors de l’épreuve majeure. « Des souvenirs » qu’il évoquait avec une émotion habilement contenue.

Le mot de la fin revenait cependant à Carole Savreux, sous le regard complice de son président : « Cette Fête des Hippodromes demeure le fruit d’un partenariat avec les commerçants amiénois ainsi la municipalité. C’est aussi l’affaire de l’enseigne Zapa si je puis dire présente au cours de la réunion hippique avec des tenues que les hôtesses ont d’ailleurs brillamment représentées. Et pour finir, je n’oserais oublier la librairie Martelle laquelle spontanément a souhaité récompenser l’ensemble des enfants du Trot Top Tour. Merci à tous ceux qui par leurs actions ont contribués à ce que cette manifestation soit couronnée de succès »

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Présentation de la saison 2018

March 16, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts

November 13, 2018

Please reload

Archive